Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Natures Paul Keirn NATURES, SCIENCE & TRADITIONS, CONSOMMATION & SANTÉ

Gilets jaunes - JOUR 45 : les gilets jaunes et les médias - Etre visible ou disparaître

31 Décembre 2018 , Rédigé par Paul KEIRN Publié dans #INDIGNé(e)S, #Macron

Gilets jaunes - JOUR 45 : les gilets jaunes et les médias - Etre visible ou disparaître

Les chaînes d’information en continu (CIC) sont des entreprises. Elles cherchent à gagner de l’argent. D’où vient l’argent ? De la pub. Qui fait le prix de la pub ? L’audience. De quoi dépend l’audience ? Du « spectacle » présenté. Ce qui est « spectaculaire » est une marchandise comme une autre. Les gilets jaunes sont spectaculaires. Donc, dans la logique des CIC, il faut montrer les gilets jaunes. La concurrence entre les CIC augmente la visibilité des Gilets jaunes. Les gilets jaunes y gagnent.

CIC et Gilets jaunes sont des « alliés de fait » sur la base d’intérêts divergents.

ET
en même temps les CIC tentent de les discréditer à longueur de temps sur les plateaux parce que les patrons sont macronistes et/ou au moins ultra-libéraux et que les journalistes partagent leurs opinions et/ou tiennent à leur place. 

Peu importe : il vaut mieux être critiqué mais visible, que de ne pas être vu. 

Imaginez un instant que toutes les CIC ne montrent plus un seul GJ, n’interviewent plus un seul GJ. C’est la fin du mouvement. Les images parlent, les banderoles font mouche, les interviews ronds-points font savoir ce qui est ressenti, exprimé, désiré. Les CIC sont le relais du ras le bol populaire, bien malgré elles ! La masse infernale des critiques des GJ sur les CIC n’ont pas modifié d’un poil le soutien populaire des gilets jaunes dans l’opinion, comme le montrent les sondages. C’est bien la preuve qu’il faut continuer de jouer le jeu des médias. Même si c’est vraiment pénible !

Si demain je propose à 200 chanteurs inconnus, jamais passés à la télé, de venir chanter en direct mais en leur précisant qu’ils seront sévèrement critiqués, tous viendront ! Car être « vu à la télé » reste la dimension fondamentale de la notoriété. 

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article