Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Natures Paul Keirn NATURES, SCIENCE & TRADITIONS, CONSOMMATION & SANTÉ

Gilets jaunes - JOUR 62 : le faux taux d'inflation de l'INSEE à l'origine de la révolte citoyenne des gilets jaunes ?

18 Janvier 2019 , Rédigé par Paul KEIRN Publié dans #INDIGNÉ(E)S!, #Macron

Gilets jaunes - JOUR 62 : le faux taux d'inflation de l'INSEE à l'origine de la révolte citoyenne des gilets jaunes ?

Une des causes rarement évoquée du mouvement des gilets jaunes est que l’inflation est largement supérieure à celle qu’indique l’INSEE chaque année. Au début du mouvement il y avait encore des députés LREM sur les plateaux télé pour affirmer que le « pouvoir d’achat augmente, les calculs de l’INSEE le montrent » disaient-ils. Alors que sur les ronds-points les tous récent gilets jaunes n’avaient pas besoin de calculettes pour hurler que leur pouvoir d’achat subissait une baisse insupportable. Les gilets jaunes avaient évidemment raison contre les savants calculs de l’INSEE, un institut de statistiques à la botte de l’État.

Je pense que les gouvernants ont fini par s’habituer aux indices fournis par l’INSEE et les prendre pour argent comptant en oubliant qu’ils sont faux (voir références URL en fin d’article).
 

POURQUOI TRUQUÉ ?

Tout simplement parce qu’en minimisant l’inflation, l’état fait des économies sur les augmentations annuelles automatiques indexées sur l’inflation : allocations chômage, retraites, SMIC, etc.

En plus, si le taux d’augmentation du revenu disponible - le taux d’inflation truqué (à la baisse) est supérieur à zéro, on peut annoncer une hausse du pouvoir d’achat.

 

L’ARNAQUE DE L’INSEE

La base de calcul des loyers, vue par l’INSEE, est estimée à 5,9% du "panier de la ménagère" (en langage savant l’IPC, l’indice des prix à la consommation). Le ménage "médian" dépenserait ainsi 147 € par mois pour le loyer de son logement. Alors qu’on est entre 20 et 40 % des revenus des ménages.

Les remboursement d'emprunt pour l'achat d'une maison ou d'un appart ne sont pas comptés puisqu'il ne s'agit pas d'une dépense...mais d'un investissement !

 

Le plus époustouflant, c'est que des sites gouvernementaux reconnaissent cet enfumage hallucinant : https://www.economie.gouv.fr/facileco/mieux-comprendre-chiffres-pouvoir-achat

 

Extrait de economie.gouv.fr : "Par exemple les loyers ne pèsent que 6 % dans le panier de l’Insee. On comptabilise les seuls loyers des locataires qui représentent moins de la moitié des ménages et on ne compte rien pour les propriétaires. Or, la part du loyer pour les locataires représente plutôt de 15 à 20 % de leur revenu "

 

De plus, les prix sont ajustés via une formule baptisée « ajustement qualitatif hédoniste» (traduction à peu près de Hedonic Quality Adjustment ou HQA, made in USA) utilisée pour réduire artificiellement dans le calcul de l’inflation les prix à la consommation. Un smartphone nouveau, plus cher, sera ainsi considéré comme moins cher parce qu'il dispose de plus de fonctionnalités. Les calculs de l'INSEE disent que « vous en avez plus pour votre argent », il est donc proportionnellement moins cher ! C'est ainsi que le prix d'un ordinateur baisse d’année en année, à tel point que la base d’évaluation de son prix est maintenant de...50 €.

 

Quel est le vrai taux d’inflation ? Le peuple ne peut pas le savoir car les 1000 articles et services qui composent l’indice des prix à la consommation sont SECRETS. Et seulement quelques rares estimations servant de base de calcul sont connues.

Le taux d’inflation, aujourd’hui estimé à 2,3 %, il doit être en réalité entre 3,5 % et 4 %.

 

Il faut revendiquer la totale transparence de l’INSEE. Mais qui l’inscrira dans les cahiers de doléances ? Qui scandera «Macron, on veut connaître le vrai taux d’inflation » ? Le sujet est fondamental, mais peu porteur.

 

En désindexant les retraites, les plus âgés perdent 2 à 4 % de leur pouvoir d’achat par an. En dix ans les retraites diminueront de 20 à 40 %. Je vous le dis : on va droit dans le mur de la colère sans limite. Cette désindexation est d’une violence sociale sans précédent.

C’est dire qu’il faut réindexer ce qui l’était avant l’arrivée de cet être inhumain, écoeurant, qui se prétend président de tous les français. Une belle ordure.

 

Il faut « réindexez les retraites » ! Même en suivant un faux taux d’inflation à 2,3 %. Ce serait un moindre mal. En attendant plus encore.

SOURCES :

http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/2018/10/11/29001-20181011ARTFIG00001-un-economiste-denonce-le-grand-mensonge-du-calcul-du-pouvoir-d-achat.php

https://or-argent.eu/larnaque-du-calcul-de-linflation-une-hausse-de-400-ajustee-en-baisse-de-71/

http://loeildebrutus.over-blog.com/2014/05/l-arnaque-du-mode-de-calcul-de-l-inflation-partie-1-2.html

http://www.gaullistelibre.com/2014/04/larnaque-du-mode-du-calcul-de_26.html

http://www.jeuxvideo.com/forums/42-51-40244309-1-0-1-0-les-mensonges-de-l-insee-sur-l-inflation.htm

https://www.economie.gouv.fr/facileco/mieux-comprendre-chiffres-pouvoir-achat

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article