Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Natures Paul Keirn NATURES, SCIENCE & TRADITIONS, CONSOMMATION & SANTÉ

Grainothèques d'animation sociale ou grainothèques de partage local et mondial ?

12 Octobre 2017 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #ENVIRONNEMENT MONDIAL, #MIEUX CONSOMMER !, #DEFENSE DES CONSOMMATEURS, #LOCAL VAR, #ETHNOBOTANIQUE.

Grainothèques d'animation sociale ou grainothèques de partage local et mondial ?
Contexte : la réception de messages invitant les populations à faire du remplissage de sachets pour alimenter la grainothèque locale.
 
Bonjour !
 
Ensacher des petites graines, avec l’arrière pensée de « faire du lien social » comme on dit, c’est bien. Mais n’est-ce pas un peu court ? 
 
Que ce soit dans les grainothèques du Val d’issole ou parmi les associations locales ayant pour objet la défense de la nature, jamais je n’ai entendu parler d’échanges de graines internationales. 
Pas même avec les villes jumelées avec chacune des communes : Néoules avec Diano d’Alba, Chianni avec Forcalqueiret, Colfontaine (Be.) avec Garéoult, Brignoles avec Brunico (It.), Gross Gerau (Al.) Tielt (Be.) Zamotuly (Pol.), etc.
 
Je ne parle même pas des pays qui manquent cruellement de graines sur les autres continents (où allons-nous !)!  Notamment de tomates. Pour lesquelles le surplus de graines dont nous disposons pourrait faire l’objet d’un partage. Et contribuer au mouvement de biodiversité mondiale des plantes nourricières. Ce, dans le respect des lois qui protègent contre les plantes invasives (http://urlz.fr/5X5L).
 
Compte tenu du réchauffement climatique, certaines villes jumelées du sud peuvent disposer des graines locales de demain. Celles qui seront les mieux adaptées au nouveau climat, constituant un gain de temps notable. Sachant que quel que soit le cas, les graines s’adaptent comme l’a démontré par l’exemple Pascal Poot.
Bref, tout cela pour dire, que toutes ces visions locales manquent d’envergure, d’ampleur, d’humanité. Local et global ne font-ils plus qu’un dans le village planétaire ou pas ?
Qu’en pensez-vous ?
 
Paul KEIRN
 
Les lecteurs du (village) site NATURES
 
 
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article