Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Natures Paul Keirn NATURES, SCIENCE & TRADITIONS, CONSOMMATION & SANTÉ

Gilets jaunes - JOUR 22 : Macron face au choix : l'apaisement ou le chaos

8 Décembre 2018 , Rédigé par Paul KEIRN

Gilets jaunes - JOUR 22 : Macron face au choix : l'apaisement ou le chaos

Si Macron s’imagine que la démonstration de force policière (89 000 forces de l’ordre) va lui permettre de balayer d’un revers de menton les exigences de base des gilets jaunes, il se trompe lourdement. La détermination et, il faut le dire, la haine, n’ont jamais été aussi grandes.

La satisfaction des trois exigences de base est un préalable à toute autre négociation :

► le symbolique rétablissement immédiat de l’ISF,
► la juste suppression de la CSG sur les retraités complétée par la réindexation sur l’inflation
► et l’augmentation du Smic de 200 à 300 €. Ces deux derniers points pour la fin janvier.

Tous les autres points des cahiers de doléances des gilets jaunes peuvent ensuite faire l’objet de négociations.

Nous sommes donc, une fois encore, face à un rendez-vous entre le peuple et le pouvoir. Un rendez-vous avec l’Histoire. Ces dix-huit mois de pouvoir, arrogant, hautain, méprisant, marqués de décisions en faveur des plus riches et par une armada de taxes pour les plus pauvres et les classes moyennes.

Sachant que l’inflation elle-même est truquée par l’Insee et est en fait, non pas à 2,3 %/an mais à 4,6 %. Le double. Pour se convaincre que l’IPC, l’indice des prix à la consommation, est faux, il suffit de savoir que les loyers sont comptés à hauteur de 6 % des revenus ! Que les prêts immobiliers ne figurent pas dans cet indice ! Qu’un ordinateur est valorisé à 50 € ! Et que les 1000 produits sur lesquels s’appuie l’IPC sont secrets !

Pourquoi ? Tout simplement parce que cet IPC détermine la revalorisation des pensions, des allocations chômage et du Smic.

L’INSEE, organisme d’état, répond ainsi à la demande des gouvernants.

Le comportement de Macron lors de son discours de lundi (ou mardi) déterminera quasi totalement l’apaisement ou la haine. Un moment de bascule historique.
 

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article