Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Natures Paul Keirn NATURES, SCIENCE & TRADITIONS, CONSOMMATION & SANTÉ

Réchauffement climatique : Ni 2°, ni 4° mais sans doute 6 à 8° d'ici à 2100

2 Mars 2018 , Rédigé par Paul Keirn

Réchauffement climatique : Ni 2°, ni 4° mais sans doute 6 à 8° d'ici à 2100

Je suis pessimiste : je ne pense pas que le réchauffement climatique se limitera aux vains espoirs de la COP 21, avec ses 2°. Ni même sans doute 4°, mais plutôt 6 à 8° d'ici la fin du siècle. 

L'augmentation de la population, les aspirations à consommer des nouvelles classes moyennes des pays émergents, Chine, Inde, à disposer de véhicules, qui seront évidemment thermiques pour des décennies, autant d'événements qui contribueront à un réchauffement toujours plus fort. 

Allez donc expliquer qu'il ne faut plus utiliser de moteurs à essence (ou gazole) et réduire sa consommation de viande aux habitants des pays qui en sont privés depuis des siècles ! Nous qui avons exploité, surexploité et profité de toutes ces ressources. Et qui sommes responsables de la pollution et du réchauffement climatique ! Vous ne risquez pas de convaincre et êtes mal placés pour jouer les donneurs de leçons.

Les multinationales, toujours ancrées dans l'objectif de maximiser les profits à court terme en se moquant du futur, ralentiront avec un certain succès les craintes des scientifiques à peine audibles, des militants écologistes sans moyens et des populations conscientes du danger mais sans pouvoir.

La victoire amère du jour

A l'heure où le climat peine déjà à être maintenu à un niveau de réchauffement tolérable, il y avait encore des ordures pour tenter d'exploiter des ressources fossiles calorifiques, le gaz de schiste, qui de plus polluent les nappes d'eau et défigurent les paysages.
Honte à la Française de l'Energie ! 

La Française de l’Energie titulaire du permis exclusif de recherche d’hydrocarbures (PERH) liquides ou gazeux de Lons le Saunier avait introduit une demande de prolongation de son permis. L’administration s’est prononcée et a rejeté cette demande de prolongation. Ce permis qui visait la recherche de gaz de couche n’est plus - 28 février 2018

La Française de l'Energie est à votre écoute :  contact@francaisedelenergie.fr

Une victoire sur l'infamie, une victoire amère, trop tardive et dans un pays dont le poids en terme de réchauffement est faible.Quand on voit ce qui se passe aux USA

Le pôle Nord, la région arctique, vient de connaître des pics des élévations de température de 30 degrés au-dessus des normales saisonnières. Les scientifiques se montrent très soucieux. On le serait à moins ! - 28 février 2018, 18h13

Il paraît de plus en plus clair que le réchauffement climatique est hors de contrôle. Le permafrost sibérien fond, libérant des quantités hallucinantes de méthane, un gaz à effet de serre 25 fois plus puissant en terme de réchauffement que le gaz  carbonique. La glace de l'arctique fond ne reflétant plus la lumière solaire qui désormais réchauffe davantage cette zone essentielle pour les courants marins et donc le réchauffement.

Avec pour conséquence la montée des eaux marines, des tornades dont nous verrons ces prochaines années atteindre les 300 puis 400 km/h. Plus qu'un réchauffement, il paraît de plus en plus clair que nous entrons dans des chaos climatiques locaux sur fond de réchauffement global. 

PK

 
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article