Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Natures Paul Keirn NATURES, SCIENCE & TRADITIONS, CONSOMMATION & SANTÉ

Pissacans ? Vous avez dit "Pissacan" ? La liste des SUILLUS (in Natures Paul Keirn).

20 Novembre 2011 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #CHAMPIGNONS, #BOTANIQUE

Pissacans ? Vous avez dit "Pissacan" ? La liste des SUILLUS (in Natures Paul Keirn).

Habitant en Provence, mais depuis peu de temps, j'entends chaque automne parler de "pissacans". Je cherche un peu dans les forums et chacun montre ce qu'il pense être un pissacan. Problème : les pissacans se suivent, mais ne se ressemblent pas ! Un tour sur un dictionnaire, pas de pissacan. Sur Wikipédia ? Pas davantage ! Une citation dans un dictionnaire franco-piémontais, quelques phrases à son sujet dans les Cevennes, qui indique que "can" désigne le chien. "Pisse de chien", quel surnom ! Cela ne promet pas des extases culinaires. Alors, quel est le champignon qui répond au nom du langage commun "pissacan" ?

Grâce à MycoDB.fr , je me rends rapidement compte que les pissacans, qui alimentent les conversations des forums, ne sont autres que TOUS les champignons du genre SUILLUS. Et sans doute quelques autres des genres Boletinus et Leccinum.

Reprenons un peu en amont : Les bolets sont des champignons qui ont des pores sous le chapeau (par opposition aux champignons qui présentent des lamelles). Ils sont rangés dans trois familles (la classification se fait par familles, puis genre, puis espèces et enfin, éventuellement variétés. Le binôme de Linné est composé du genre suivi de l'espèce, par exemple Suillus bovinus 

Famille des Gyrodontaceae (Genres : Boletinus, Gyrodon, Gyroporus), 3 champignons.

Famille des Strobilomycetaceae (Genre : Strobilomyces), 1 seul champignon.

Champignons assez peu connus.

Par contre, les 'Boletaceae' ("ae" se prononce "é"), les Bolétacées donc, comprennent dix genres qui regroupent les plus connus de nos champignons, notamment dans le genre Boletus (Boletus edulis, le cèpe de Bordeaux).

Famille des Boletaceae :

A l'intérieur de chacun de ses genres, se trouvent les espèces, dont le nombre est mis entre parenthèses ci-dessous :

Genres : Aureoboletus (1), Boletus (40), Buchwaldoboletus (2), Chalciporus (4), Leccinum (36), Phylloporus (1), Porphyrellus (1), Suillus (10), Tylopilus (2), Xerocomus (19).

Parmi les Suillus, souvent associés aux conifères des forêts du sud de la France, on retrouve nos pissacans. Au genre, Suillus, étant associé le nom de l'espèce :

Suillus bellinii (Inzenga) Watling 1967 - Bolet de Bellini
Suillus bovinus (L.) Kuntze 1898 - Bolet des bouviers, pissacan
Suillus bresadolae (Quél.) Gerhold 1985 -Bolet de Bresadola
Suillus collinitus (Fr.) Kuntze - Bolet des collines (Lat. collinitus = collant), pissacan
Suillus flavidus (Fr.:Fr) Presl - Bolet jaunâtre
Suillus granulatus (L.) Kuntze 1898 - Bolet granulé, vachette, pissacan
Suillus grevillei (Klotzsch) Imazeki 1952 - Bolet élégant
Suillus lakei (Murr.) A. H. Smith et Thiers - Bolet de Lake 
Suillus luteus (L.:Fr.) Roussel 1821 - Bolet jaune, nonnette voilée, pissacan
Suillus mediterraneensis (Jacquetant & Blum) Redeuilh (variété de S. granulatus)
Suillus placidus (Bonord.) Singer 1945 - Bolet placide
Suillus plorans (Rolland) Kuntze 1898 - Bolet larmoyant, Bolet pleureur, pissacan
Suillus sibiricus (Singer) Singer 1945- Bolet de Sibérie
Suillus tridentinus (Bres.) Singer 1945- Bolet du Trentin 
Suillus variegatus (Swartz : Fr.) Kuntze 1898 - Bolet tacheté, Bolet moucheté
Suillus viscidus (L.) Roussel 1796 - Bolet gris des mélèzes

Tous les suillus sont comestibles mais pas forcément très bons du point de vue gastronomique : bollini, bovinus, collinitus, granulatus, grevillei, placidus, mediterraneensis et surtout luteus sont corrects. Les bresadolae, flavidus, lakei, sibiricus, tridentinus et viscidus sont considérés comme "sans intérêt" culinaire.

Dans tous les cas, et cela vaut pour tous les champignons collectés, les "vieux" spécimens seront éliminés.

+Gd=Clic!

http://img.over-blog-kiwi.com/1/47/55/38/20160930/ob_d73a9a_suillus-new.jpg

CLIQUER SUR L'IMAGE CI-DESSOUS POPUR L'AGRANDIR


Caractéristiques (pour identification) entre quelques Pissacans
Agrandir, imprimer, plier en cinq, pour mieux les identifier dans les bois !

Et quelques images reprises de la base MycoDB (DB= DataBase ou Base de données)

Suillus bellinii-Bolet de Bellini

Suillus bellinii (Bolet de Bellini)

Suillus bovinus - Bolet des bouviers - Pissacan

Suillus bovinus (Bolet des bouviers ou pissacan)

Suillus bresadolae Bolet hybride ou de Bresadola

Suillus bresadolae (Bolet hybride ou Bolet de Bresadola)

Suillus collinitus - Bolet à base rose

Suillus collinitus, variété dite "à base rose".

Suillus collinitus Bolet des collines - pissacan

Suillus collinitus (Bolet des collines - pissacan)

Suillus flavidus

Suillus flavidus (Bolet jaunâtre)

Suillus flavidus - Bolet jaunâtre

idem précédent  : Suillus flavidus (Bolet jaunâtre)

Suillus granulatus - Bolet granulé ou vachette - pissacan

Suillus granulatus (Bolet granulé, vachette, pissacan)

Suillus grevillei - Bolet élégant

Suillus grevillei (Bolet élégant)

Suillus luteus - Bolet jaune ou Nonette voilée - Pissacan

Suillus luteus (Bolet jaune, Nonnette voilée, Pissacan) - On voit bien le voile blanc sur l'exemplaire de droite, qui, en se déchirrant formera un anneau, comme sur l'exemplaire de gauche.

Suillus mediterraneensis

Suillus mediterranéensis (décrit comme un variété du S. granulatus)

Suillus placidus - Bolet ivoire ou placide

Suillus placidus (Bolet placide ou Bolet ivoire)

Suillus plorans - Bolet larmoyant ou Bolet pleureur - Pissa

Suillus plorans (Bolet larmoyant ou Bolet pleureur ou Pissacan)

Suillus sibiricus - Bolet de Sibérie

Suillus sibiricus (Bolet de Sibérie)

Suillus tridentinus - Bolet du Trentin

Suillus tridentinus (Bolet du Trentin)

Suillus variegatus - Blet moucheté ou tacheté

Suillus variegatus (Bolet moucheté ou Bolet tacheté)

Suillus viscidus - Bolet gris des mélèzes

Suillus viscidus (Blet des mélèzes)

 

A SUIVRE !

Nous n'allons bien sûr pas en rester là ! Il manque la cuisine des pissacans ! Comment les Provençaux cuisinent les pissacans ? Voici donc la principale recette des Provencaux du haut-Var

Faites part à NATURE(S) de votre manière de les préparer dans vos commentaires ! J'attends de vous lire avec impatience.

Merci à  MYCODB sans qui cet article n'aurait pu être.

Comment trouver plus rapidement des champignons : ICI

 

-o0o-
 

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Les pissacans sont boudés … et moi ça me va !!

Pour moi le top c’est en velouté … une fois leur eau de végétation rendue, ils donnent une odeur de champignon genre cèpe, … divin.
Les étapes, 1 oignon revenu dans le beure + 1kg de pissacans en morceaux.
Revenir 15 min, pour rendre toute l’eau.
Fariner avec 2 cuillères à soupe.
Ajouter 2,5 L de bouillon de volaille (2 cubes), mijoter 45 min à petits bouillons.
Ajouter 0,5 L de crème liquide, mélanger, mixer au blender, passer pour faire un velouter (moi j’ai une passoire en petit grillage, je presse dedans à la louche).
Mettre au frigo, déguster le lendemain … c’est une TUERIE … !!!
Répondre
P
Merci GIlles ! Votre contribution est devenu un article de NATURES :
http://www.natures-paul-keirn.com/2019/11/recette-du-veloute-de-pisssacans-champignons-de-la-famille-des-suillius-proches-des-cepes.html
P
Hmm ! Que voilà une bonne recette ! On se la partage et chacun peut raconter ses essais.
Ils donnent "une odeur de champignon genre cèpe" comme vous dites, précisément parce qu'ils appartiennent au même "ordre" (rang dans la classification) : dans l'ordre des bolétales, on trouve, entre autres, la famille des Bolétacés (type cèpe de Bordeaux) et la famille des Suillius (tous les Pissacans)
P
Toujours les mêmes commentaires : l'orthographe de Suillus ; la définition de collinitus, qui n'a rien à voir avec les collines mais plutôt avec la COLLE ! Les pissacans s'appellent "baveux" dans certaines régions.
Répondre
P
Bonjour, c'est donc normal d'avoir les mains qui collent après avoir préparé 1,4 kg de Suillus Collinitus pour séchage ? Ça m'inquiète un peu...
P
C'est corrigé Paula
P
Bonjour ! Dans quelles régions les appelle-t-on "baveux" ?
B
hello
je tombe un peu sur votre site par hasard... Le pissacan fait bien parti de la famille des bolets mais c'est un champignon assez lourd et spongieux qui rend beaucoup d'eau..... La seule manière de l'utiliser est de le couper en lamelle fines puis de les faire sécher au soleil.... Il conviendra ensuite de mettre ces lamelles avec les sauces pour des ragouts de lapin ou des daubes.... (il sera mieux de prendre des pousses jeunes plutôt que les gros qui sont carrément spongieux)
@+
Répondre
P
Merci Biker06 pour toutes ces précisions !
F
Dans le Vaucluse le baveux existe mais c'est un tout autre champignon que le Pissacan, ce que nous appelons le baveux ou le morveux c'est l'hygrophore limace.

Le pissacan est bon jeune débarrassé de sa cuticule, fariné puis frit. C'est comme çà que nous le consommons dans ma famille originaire du Luberon.

Cordialement
P
Oui, j'ai moi-même des bocaux remplis de tranches séchées de pissacans. Pour le reste, la façon de les cuisiner est déterminante et notamment la cuisson à feu vif réduit le côté lourd et spongieux dont vous parlez.
S

Les pissacans sont des bolets jaunes, plus on descend dans le sud et plus le risque de mauvaise digestion de cet excellent comestible est important. Pour éviter tout désagrément : ne garder que
les jeunes, oter la mousse verte, oter toute la peau qui accepte de se décoller, couper le pied assez court. Résultat : un régal, par contre il faut une grosse quantité de ce champignon pour
obtenir un plat suffisant. Bon appétit
Répondre
P


Grand merci pour ces précisions


Amitiés


Paul