Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Natures Paul Keirn NATURES, SCIENCE & TRADITIONS, CONSOMMATION & SANTÉ

Manger bio ? Pas convaincu ? Regardez ! - Nature(s) - Paul Keirn

30 Août 2011 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #MIEUX CONSOMMER !

Votre-assiette---in-natures-paul-keirn---manger-bio---400px.jpg Bon appétit !

Bactéricides, acaricides, fongicides, herbicides, phytocides ou débroussaillants, insecticides, taupicides, virucides, molluscicides, nématicides (contre les nématodes), répulsifs contre le gibier, les oiseaux, dont les corvicides et corvifuges (contre les corbeaux), rodenticides (contre les rongeurs) et des régulateurs de croissance (les anti-germinants), des taupicides... Pardon, j'allais oublier les produits « anti-russetings » (contre la rugosité des pommes), vraiment incontournable. Et puis quoi encore ! 

De qui se moque-t-on ? Pourquoi devrions-nous nous plier à ingérer une nourriture insipide, dangereuse à terme pour la santé (voir le documentaire) ? Nuire à la santé des enfants ? Tout cela pour le profit à court terme de grands laboratoires et d'agriculteurs indélicats ? 

Certainement pas ! Il faut vraiment reprendre le contrôle de notre assiette et donc de notre vie.

Le documentaire de Marie-Monique Robin « Notre poison quotidien » est édifiant. Parmi les milliers de documents, s'il fallait n'en choisir un seul, c'est celui qui doit être vu. C'est pourquoi je souhaite le présenter à celles et ceux qui ne le connaissent pas encore. 

Marie-Monique Robin est une journaliste, réalisatrice et écrivaine française née en 1960. Elle a reçu le prix Albert Londres en 1995, la plus haute distinction journalistique. (voir biographie et filmographie sur wikipédia)

Tout l'intérêt de cette démarche de journaliste d'investigation est de ne pas tomber dans l'idéologie et donc de pré-juger ce qui est l'objet de l'enquête. Pas d'a-priori, en rester aux faits, approfondir, retrouver la structure économique sous-jacente à tous les faits recueillis, comme dans une enquête policière.

 

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Bonjour, Ne pas manger de produits bourré de pesticides et hors saison est toujours plus mauvais pour la santé que l'inverse... il y a un reel bienfait et on decouvre de nouvelles choses, d'autres
moyens de s'alimenter, manger des choses saines et locales.
Répondre
P


Oui, il faut "chercher" ! Ne pas se laisser aller à la ligne de plus grande pente, au plus pratique, au tout cuit, au pré-mâché. 



L


Paul, j'ai
remis mon commentaire car on ne voit rien !


__________________________________


Je viens
de publier un article pour la journée mondiale du blog et j'ai mis le lien de votre blog.


Quant à la
nourriture, je me bats pour manger le plus sainement possible, mais c'est très difficile !!!


J'achète
aux petits producteurs la plupart du temps.


C'est
affolant quand même !


Amicalement. Dani de Lyon






 



Répondre
P


Dites-moi quelles sont les possibilités de manger bio là où vous êtes ? AMAP ? Vente directe ?
Amitiés
Paul 



L


 


Je viens de publier un article pour la journée mondiale du blog et j'ai mis le lien de votre blog.


Quant à la nourriture, je me bats pour manger le plus sainement possible, mais c'est très difficile !!!


J'achète aux petits producteurs la plupart du temps.


C'est affolant quand même ! 


Amicalement. Dani de Lyon


 





 






Répondre
P


Bien ! Merci. J'ai survolé votre site, je vais y retourner pour le lire en détails. L'union fait la force, nous sommes sur le bon chemin ! A bientôt.
Paul 



J


Y aura t'il une prise de conscience à force de faire circuler??????????


Bonne journée.



Répondre
P


Je crois que tout le monde ou presque est conscient. Cependant, je ne crois pas que l'on sache à quel point on nous "empoisonne" à petit feu pour le profit (le film en témoigne heureusement). Il
reste que le bio est encore parfois cher si on ne se donne pas la peine d'aller à la source de la production. Il y a même depuis longtemps des abus de certains magasins bio. Les fruits et légumes
bio peuvent être au même prix que ceux des grandes surfaces, que les gens boycottent de plus en plus. Le seul moyen me semble être d'organiser des réseaux d'achats collectifs directement auprès
des producteurs bio, de manger "local" (peut être pour mieux penser "global !)