Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Natures Paul Keirn NATURES, SCIENCE & TRADITIONS, CONSOMMATION & SANTÉ

FUKUSHIMA - 1er Juin 2011 - Quoi de neuf N°69 - Dernières nouvelles - NATURE(S)

1 Juin 2011 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #ENVIRONNEMENT MONDIAL

QDN-69---Au-secours-la-maison-brule---in-natures-paul-keirn.jpg FUKUSHIMA - ACTUALITES  + ALLEMAGNE - NUCLEAIRES EN DIRECT - REVUE DE PRESSE - DOCUMENTS

A TOUS LES LECTEURS...Matagami, Manseau (Canada) Brussels Liège Enghien Overpelt Monceau-sur-Sambre Vielsalm Gosselies Ayeneux Sint-niklaas Lobbes Verlaine Verviers Bilzen Pâturages Courcelles Mons Sovet Antoing...Geneve Lausanne Rümlang Dübendorf Assens Kilchberg Zürich Vermes Lugano La Chaux-de-Fonds Gland Kirchdorf Fully Neuchâtel Buchs Sion Nyon Nendaz Aadorf Aarau...Canada & Québec Saint-Paul Gaspé Léry Sorel Pierreville Coaticook Sherbrook Noranda Iroquois Montlaurier Gracefield Saint-Jerome Kirkland Montreal Boucherville Barraute Val d'Or Roberval Alma Joliette Gatineau Rimowski ... FAITES-VOUS CONNAITRE ! USA La Jolla Santa Barbara Mountain View palo Alto Charleston... Blida Fez Galway Diourbel Yaoundé Vitebsk Mélita Novosibirsk Séoul Hiroshima Nagoya Yokohama Suwalski Warsaw Cluj Napoca Catanzaro Castolibero ECRIVEZ !...

Au-secours-la-maison-brule---in-natures-paul-keirn-1er-juin.jpg Au secours la maison brûle !

 picto appel news en line fukushima - natures paul keirnEN DIRECT 
chronique de la fin du nucléaire
 Clic ! Suivi de l'actualité de la catastrophe de FUKUSHIMA en DIRECT (optimisé Firefox, Chrome, Opera

location.jpgwebcam Un oeil sur FUKUSHIMA

Oui, la maison brûle. La seule que nous ayons. Il y avait plusieurs scénarios concernant le réchauffement de l'atmosphère terrestre en raison des émissions de gaz à effets de serre. On en parle depuis des années. Le résultat, c'est que nous sommes dans le pire d'entre eux. Le genre de scénario que l'on rejette a priori parce qu'entre ceux qui ne veulent rien voir à des fins mercantiles et ceux qui passent leur temps à crier au loup,  à tomber dans la facilité de l'alarmisme permanent à des fins publicitaires ou politiques, le choix médian est souvent le plus pertinent. Pas cette fois. Le climat (de la couche d'ozone à la tectonique) s'est mis en mode chaotique et en surchauffe. En France : record de chaleur depuis 1900. Cinquante-six départements français manquent d'eau, les centrales vont suivre. Avec les risques liés à l'arrêt des réacteurs. Bien sûr, les pro-nucléaire vont affirmer que seul l'atome peut répondre à l'effet de serre. Tout le monde sait que ce n'est pas le cas : on sait que la filière tout entière se comporte comme la celle de la production du gaz. Les énergies renouvelables sont désormais la seule solution. Le temps presse. L'heure des choix est arrivée. A chacun d'avoir le courage d'affirmer un échéancier pour sortir du nucléaire. La Belgique et la Pologne y pensent, renforcées par la décision allemande. La France sarkoziste rêve en mode EPR. Après une semaine de visite à Fukushima, l'AIEA estime que "le risque de tsunami a été sous-estimé" (félicitations !). Le Parti socialiste français marche sur des oeufs. 
 

A SUIVRE DANS LA JOURNEE, A MESURE QUE LES INFOS ARRIVENT...

______________________________________DERNEWS

MISE A JOUR 14H30

"Si vous stoppez notre réseau électrique, peut-être que nous vous enverrons un de nos missiles"

Cette déclaration au Wall Street Journal, émanant d'un responsable militaire du Pentagone non cité, entre dans l'actualité sur le nucléaire. L'affaire de la centrale de Boucherhr, en Iran, qui aurait été victime du virus Stuxnet dont nous parlions hier, semble être le prétexte aux déclarations rapportées aujourd'hui. Il y a anguille sous roche, bien sûr : on ne fabrique pas une "remontée" presse suivie d'une prise de position 24 heures plus tard sans raison.

Cette réactualisation peut avoir - sous des aspects offensifs - une volonté défensive, préventive, contre des critiques contre les Etats-Unis perçus comme cyber-colonisateurs. N'oublions pas de Stuxnet semble être une co-production israélo-américaine.

Cette déclaration peut être également la justification tardive à une action qui vient d'être menée et qui finira par être médiatisée. Ou encore, plus vraisemblablement, les prémisses d'une action massive avec une nouvelle version de Stuxnet, la version "bétâ" ayant été testée sur Boucherhr. A suivre...

LE MONDE

Le Pentagone envisagera "toutes les options possibles" si les Etats-Unis étaient victimes d'une cyber-attaque a déclaré, mardi 31 mai, un porte-parole de l'administration Obama, précisant que le Pentagone était en train de mettre au point des règles de conduite militaires à cet effet.

Le 16 mai, la Maison Blanche a dévoilé ces nouvelles règles stipulant que les Etats-Unis "répondront aux actes hostiles dans le cyber-espace de la même manière qu'à toute autre menace pour le pays".  "Nous nous réservons le droit d'utiliser tous les moyens nécessaires – diplomatiques, relatifs à l'information, militaires et économique – en fonction des besoins et dans le respect du droit international, pour défendre notre pays, nos alliés, nos partenaires et nos intérêts", ajoutait le texte.

Le porte-parole du Pentagone, le colonel Dave Lapan, interrogé mardi sur des informations parues le même jour dans le Wall Street Journal, a confirmé que la politique de la Maison Blanche n'excluait pas une réponse militaire à une cyber-attaque. "Une réponse à un incident cybernétique ou à une cyber-attaque visant les Etats-Unis ne serait pas nécessairement une réponse cybernétique", a-t-il déclaré à la presse. "Si nous étions attaqués, même sous forme de cyber-attaque, toutes les options seraient sur la table", a-t-il dit, ajoutant que le Pentagone dévoilerait cette nouvelle stratégie dans les semaines à venir.

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2011/05/31/les-etats-unis-pourraient-repliquer-militairement-a-un-potentielle-cyberattaque_1530255_3222.html

______________________________________

9H52 - PANIQUE A TRIBORD !

LE FIGARO - 1er Juin - 9H52

Nucléaire: réunion le 9 juin (Besson)

Le ministre de l'Energie Eric Besson a annoncé mercredi la tenue le 9 juin prochain d'une réunion de la filière énergétique afin d'évaluer les conséquences de la décision prise par l'Allemagne de fermer toutes ses centrales nucléaires, qui intervient en pleine sécheresse. Le ministre a reconnu sur France Info que cette décision pourrait avoir un effet en France "à court terme", en privant l'Hexagone d'une source d'importation, au moment où la sécheresse accroît les besoins en électricité. "L'arrêt immédiat des sept centrales nucléaires enlève à l'Allemagne à peu près 10% de sa production électrique", ce qui veut dire que "l'Allemagne ne va plus pouvoir exporter, ou beaucoup moins", a expliqué M. Besson.

 

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/06/01/97002-20110601FILWWW00354-nucleaire-reunion-le-9-juin-besson.php

 

On vous avait mis dans l'idée que la France inondait l'Europe avec son électricité nucléaire. Vrai et faux. Au moins en ce qui concerne l'Allemagne : la balance des exportations/importations avec l'Allemagne (image ci-dessous) est favorable à l'Allemagne. La France exporte 9,4 Terawatt/heure et importe 16,1 TWh du voisin Allemand.

Qui-est-ce-qui-exporte-le-plus-entre-allemagne-et-france.jpg

Extrait du très officiel RTE (Réseau Transport Electricité) :

http://www.rte-france.com/fr/nous-connaitre/qui-sommes-nous/rte-au-coeur-de-la-dynamique-europeenne

 

Alors, vrai problème si les centrales allemandes sont mises en sourdine rapidement et que de notre côté la sécheresse nous oblige à mettre à l'arrêt des réacteurs. D'où la réunion du 9 juin. Ca chauffe !
A moins, bien sûr, que seules les centrales françaises soient contraintes de réduire leur production en mettant à l'arrêt des réacteurs en raison du seul manque d'eau dans les rivières et que l'on mette ça sur le dos de la fermeture des centrales allemandes. Mais ce serait du mauvais esprit...

10H56 - NE PAS OUBLIER DE SURVEILLER...
Aujourd'hui mercredi 1er juin 2011, les sénateurs examinent les deux textes de loi visant à encadrer l'exploration et l'exploitation de gaz de schiste...

______________________________________

DEVELOPPEMENTDURABLE.COM
L’Europe prend-elle le chemin de la sortie du nucléaire ?

L’Allemagne sortira du nucléaire d’ici 2022. Et elle n’est pas la seule : la Suisse va faire de même. Quant à la Belgique et à l’Espagne, l’abandon de l’atome y est sérieusement débattu. Doit-on donc s’attendre à la fin du nucléaire civil en Europe, au profit d’autres sources d’énergie ? Pas sûr…

En Europe, le nucléaire est partout : la France possède 58 réacteurs, la Fédération de Russie, 32, le Royaume-Uni, 19, l’Allemagne, 17, l’Ukraine, 15, la Suède, 10, l’Espagne, 8, la Belgique, 7, la République Tchèque, 6, la Suisse, 5, la Finlande, 4, tout comme la Hongrie et la Slovaquie. La Bulgarie et la Roumanie en détiennent 2, et les Pays-Bas et la Slovénie, 1 (L’Union européenne produit 30 % de son électricité de cette façon). Sans compter les six réacteurs en construction (2 en Bulgarie, 2 en Slovaquie, 1 en France et 1 en Finlande), et les 24 en projet.

Peut-être pour certains Etats : la Belgique, par exemple, mène actuellement d’âpres débats sur une sortie programmée en 2025. En Espagne, on parle de fermer systématiquement toute centrale en fin de vie. En Italie, le gouvernement Berlusconi a été obligé de repousser ses plans pour un retour à l’atome, abandonné après un moratoire en 1986 (année de la catastrophe de Tchernobyl). La Pologne se pose aussi la question. 

Lire la suite

http://www.developpementdurable.com/technologie/2011/05/A6014/leurope-prend-elle-le-chemin-de-la-sortie-du-nucleaire.html


Un autre avis :

RTBF.BE

Matin Première : Nucléaire, après l'Allemagne la Belgique?

L’Allemagne vient d’annoncer la sortie du nucléaire. Après Fukushima, d’autre pays vont-il suivre ? Bertrand Henne évoque l’avenir de l’énergie nucléaire avec Mycle Schneider, consultant indépendant, qui a reçu le Prix Nobel alternatif pour ses travaux sur le plutonium.

 

LEXPRESS.FR

Ce que pensent les candidats à la primaire PS du nucléaire (Parti Socialiste)

31 mai - 19H25

Hollande, Aubry, Montebourg, Royal: LEXPRESS.fr fait le point sur une question capitale en vue de la primaire, et surtout des futures relations avec les écologistes, alliés indispensables pour la bataille de 2012.

François Hollande"aller vers une réduction de la part du nucléaire", mais ajoutait que "la sortie du nucléaire n'était pas aujourd'hui la réponse".  
Segolène Royal"ramener le nucléaire en technologie d'appoint" d'ici 40 ans. "
Martine Aubryen faveur d'une sortie du nucléaire d'ici 25 à 30 ans. Un choix applaudit par les Verts

Article à lire, nombreuses précisions

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ce-que-pensent-les-candidats-a-la-primaire-ps-du-nucleaire_998422.html

 

ROMANDIE NEWS

Nucléaire: la Pologne devrait réexaminer ses projets

VARSOVIE - La Pologne, qui envisage le lancement de sa première centrale nucléaire en 2020, devrait réexaminer ses projets après la décision allemande de renoncer au nucléaire, a déclaré lundi le ministre polonais de l'Economie, Waldemar Pawlak.

La décision de l'Allemagne devrait nous inciter à réexaminer nos plans, a déclaré M. Pawlak à la télévision publique TVP.

L'accident de Fukushima au Japon avait déjà posé la question de la sécurité et maintenant ce sont nos voisins directs qui ont pris une décision, a-t-il noté.

.../...

La Pologne, 38 millions d'habitants, ne dispose actuellement d'aucune centrale nucléaire et produit 94% de son électricité à partir du charbon. Elle veut en construire deux de 3.000 MW chacune, le premier réacteur devant être mis en service en 2020.

http://www.romandie.com/news/n/_Nucleaire_la_Pologne_devrait_reexaminer_ses_projets_300520112005.asp


LE NOUVEL OBS

Fukushima : "le risque de tsunami a été sous-estimé"
01-06-11 à 07:33    Modifié à 07:46 
C'est la conclusion de l'enquête au Japon de l'Agence internationale de l'Energie atomique qui salue toutefois le dévouement des secours. "Le Japon doit veiller à l'indépendance de l'autorité de régulation nucléaire et faire en sorte que la clarté des rôles soit préservée", insiste-t-elle..../...Un rapport final sera rendu public lors d'une conférence ministérielle sur la sûreté nucléaire qui se tiendra du 20 au 24 juin à Vienne, siège de l'AIEA.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/planete/20110601.OBS4304/fukushima-le-risque-de-tsunami-a-ete-sous-estime.html


Fukushima, ou l’incompatibilité du nucléaire avec le développement durable
Par Corinne Lepage, eurodéputée et présidente de Cap21

« Une gestion parfaitement maîtrisée du mensonge, de la désinformation et de la propagande ont conduit à cacher les dysfonctionnements antérieurs de la centrale, à sous-estimer systématiquement les risques et à gérer la catastrophe actuelle dans des conditions qui rappellent Tchernobyl » (Corinne Lepage)


 picto appel news en line fukushima - natures paul keirnEN DIRECT : la fin du nucléaire ! Clic ! Suivi de l'actualité de la catastrophe de FUKUSHIMA en DIRECT (optimisé Firefox, Chrome, Opera


Ils viennent sur NATURE(S) Vous êtes venus sur NATURE(S) !















Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O


voilà qui promet :


 TEPCO to resume transferring toxic water at Fukushima plant


TOKYO, June 2, Kyodo


The operator of the crippled Fukushima Daiichi nuclear power plant plans to resume transferring radioactive-contaminated water within the No. 3 reactor's turbine building by
securing additional room to pool it, company officials said Thursday.


Tokyo Electric Power Co. was set to resume the operation at a time it is working to prevent the tainted water from spilling out of pits and other
facilities at the plant before activating new equipment that can recycle the problem water to cool down reactors about two weeks later.


The utility sees the amount of tainted water increasing in turbine buildings and nearby pits at the station as a recent typhoon brought substantial
rainfall to the complex, 220 kilometers northeast of Tokyo. The rainy season zone is also approaching Fukushima Prefecture and other areas in the
northeastern Tohoku region.


 


 



Répondre
P


Il y en a qui ont de la pluie ! 



O


paul on dirait que RTE a déjà retiré cette page.. mais c'est vrai que je suis par nature mauvaise langue. A vérifier.



Répondre
P


Oui, le lien ne se fait plus et je n'ai pas retrouvé le dossier sur le site. Etrange en effet. J'ai cependant retrouvé une source de l'illustration...