Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Natures Paul Keirn NATURES, SCIENCE & TRADITIONS, CONSOMMATION & SANTÉ

FUKUSHIMA - 13 avril 2011 - Quoi de neuf N°20 - Dernières nouvelles - NATURE(S)

13 Avril 2011 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #ENVIRONNEMENT MONDIAL

fukushima-quoi-de-neuf-20---natures-paul-keirn.jpgFUKUSHIMA suivi de l'information - News on line

Les meilleurs adresses internet pour mesurer en direct la radioativité.

 

nuage radioactif 

 Clic ! Suivi de l'actualité de la catastrophe de FUKUSHIMA en DIRECT (optimisé Firefox, Chrome, Opera)

 

____________________

MISE A JOUR DE 10H30 - 

Pourquoi un oeil ? Parce que tout le monde retient un peu son souffle et observe. Observations affirmées, constestées, "très faibles" mais on parle de plus en plus de reconcentration le long de la chaîne alimentaire (10 à 1000 fois dans le poisson la valeur observée en mer, cela dépend des radio-éléments et des poissons...)
Observation par les autres pays aussi. Et ce sera le thème du jour : les français parlent beaucoup, les pays étrangers scrutent et mesurent. Un site Polonais servira d'exemple :  

Sans-titre-4.jpg

On y gagne toujours à sortir de l'hexagone. Internet le permet et la fonction "Traduire", d'un clic, nous rapproche.
Ce bandeau est celui d'un site polonais qui suit pas à pas la catastrophe et cite NATURE(S) parmi les sites indépendants d'information. C'est pourquoi je l'ai découvert. Ce qui est extraordinaire, c'est la différence d'approche, que l'on retrouve sur d'autres sites historiquement soumis à l'Empire soviétique, c'est le pragmatisme : le système D. Deux types d'informations dominent : la surveillance de tous les capteurs de radioactivité et tous les trucs pour disposer d'iode et se protéger.  

"2. Comment puis-je me défendre ? Comment vous protéger contre le rayonnement? Mise à jour du 26 Mars. a. iode), qui protègent la glande thyroïde. Aller à la pharmacie ou magasin de suppléments, pharmacie, et acheter un complément alimentaire avec de l'iode, tels que "Chrome Plus", "kelp" ou de prescription d'iodure de potassium uniquement sous la surveillance d'un médecin. Ces préparations ne przedawkowywać, même de bonne foi! Trop de fortes doses d'iode peut être toxique"

Voici les sites surveillés par les Polonais :

http://you-measure.com/inc/inc_bfs_hist.php  (Allemagne)

http://astral-projection.blog.onet.pl/Jak-sie-bronic-przed-promienio,2,ID424791399,n

http://inters.bayern.de/mnz/php/ifrmw.php?station=812&komp=207&tbltyp=2

http://inters.bayern.de/kfue/station2.htm

Allemagne

http://odlinfo.bfs.de/

Monde

http://www.blackcatsystems.com/RadMap/map.html

Pologne

http://www.paa.gov.pl/mapy/moc_dawki.php
 

Bismuth 214 ! (en rouge) A étudier !!
http://www.radioaktywnosc.umcs.lublin.pl/?id=1 

bismuth 214 pologne

 

Excellent

http://you-measure.com/index.php?v_ort=Polen&v_land=Polen&v_kontinent=Europa&lng=de

 

Le site Polonais fait connaître ce site made in USA, vraiment astucieux.

Un exemple d'indépendance : http://www.radiationnetwork.com/ 

La palme revient au site suivant http://www.radiationnetwork.com/ qui permet à tout possesseur de compteur Geiger de connecter l'appreil à son ordinateur et à transmettre des mesures au site, via un logiciel. Constituant ainsi un maillage populaire et totalement indépendant :
"Folks , 
Bienvenue à RadiationNetwork.com , la maison de la radioprotection carte nationale , représentant les niveaux de rayonnement de l'environnement à travers les États-Unis, mis à jour en temps réel toutes les minutes. Ceci est le premier site web où le citoyen moyen (ou n'importe qui dans le monde) peut voir ce que les niveaux de rayonnement sont partout aux États-Unis à tout moment (voir ci-dessous Disclaimer).
Niveau d'alerte nucléaire du site = 100 CPM (CPM = coups par minute du compteur Geiger)
Fonctionnement de la carte:
Un nombre croissant de stations de surveillance de rayonnement à travers le pays, en utilisant différents modèles de GeigerCounters , télécharger leurs données de rayonnement comte en temps réel sur leur ordinateur en utilisant un câble de données , puis sur le Internet à ce site web, tout cela accompli par GeigerGraph pour Réseaux de logiciels. Ce système est entièrement automatisé - il n'ya pas de manuel d'affichage des données requises .
Comment lire la carte:
Se référant à la Légende de la carte au coin gauche en bas de la carte, repérez stations de surveillance partout dans le pays qui fournissent des données de rayonnement de cette carte que vous lisez ceci, et de regarder les chiffres sur les stations de surveillance de mise à jour aussi souvent que chaque minute (votre navigateur rafraîchit automatiquement). Les nombres représentent rayonnement coups par minute , en abrégé CPM , et dans des conditions normales, de quantifier le niveau de rayonnement de fond , c'est à dire le rayonnement de l'environnement de l'espace ainsi que de la croûte terrestre et aérienne . En fonction de votre emplacement à l'intérieur des États-Unis, votre altitude ou d'altitude, et le modèle de votre compteur Geiger, ce niveau rayonnement de fond pourrait moyenne allant de 5 à 60 CPM , et tandis que les niveaux de rayonnement de fond sont aléatoires, il serait inhabituel pour ces niveaux de dépasser 100 CPM . Ainsi, le " niveau d'alerte "pour le rayonnement Plan national est de 100 CPM, si vous trouvez une stations de surveillance ayant une valeur supérieure à 100 CPM, a encore indiqué par un symbole d'alerte sur ces stations, cela signifie probablement que certaines sources radioactives ci-dessus et au-delà de fond rayonnement est responsable."
coup par minute
La carte des données transmises par les utilisateurs de compteurs Geiger (compteur + câble +l ogiciel et liaison vers le site). Les cercles jaunes indiquent le nombre de "coups minutes" des compteurs Geiger des particuliers.

lien-polonais.jpg

Carte des mesures en temps réel - voir les liens plus haut

Allemagne-veille.jpg

Chaque point de cette carte d'allemagne donne accès aux graphiques de la radioactivité au jour le jour (ci-dessous)

Allemagne-suite-de-la-premiere-carte.jpg

 

EURONEWS - 3H34

AIEA : Fukushima n’est pas un nouveau Tchernobyl

Fukushima n’est pas un nouveau Tchernobyl. C’est ce que les experts ne cessent de répéter depuis que le Japon a relevé au maximum le niveau de l’accident nucléaire survenu dans le nord-est du pays. Au niveau 7, il y a des “effets considérables sur la santé et l’environnement”. L’Agence internationale de l‘énergie atomique reste néanmoins rassurante : “Les circonstances des deux accidents sont totalement différentes. L’une est intervenue sur un réacteur en marche et le confinement a explosé. A Fukushima, le réacteur était à l’arrêt, et le confinement même s’il y a une fuite aujourd’hui, ce que nous ignorons ce confinement est là”, souligne Denis Flory.

RTL.FR

EN BREF - L’ESSENTIEL DE L’INFO

Va-t-on fermer la centrale nucléaire de Fessenheim dans le Haut-Rhin ? C'est la plus vieille de France. L'opposition grandit. Mardi, le Conseil municipal de Strasbourg a demandé à la quasi unanimité qu'elle soit arrêtée. Et selon vos informations, le gouvernement aurait l'intention de la sacrifier.

L'USINE NOUVELLE

"C'est un échec pour l’autorité de sûreté nucléaire japonaise"

L'association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest (ACRO) a publié hier des données précisant la contamination de villages situés à 40 km de la centrale de Fukushima. Avec la Criirad, l'ACRO est un des deux laboratoires français indépendants. Explications par David Boilley, le président de ce laboratoire.

.../...Que disent vos analyses ?

Les premiers échantillons venaient d’Itate et de Kamawata, à 40 km de Fukushima : particulièrement sous les vents et la pluie, ces villages montrent des niveaux élevés de contamination justifiant une évacuation. Ce que les autorités japonaises viennent d’ailleurs de confirmer. 

Au lieu dit Meada à Iitate, près de Fukushima, la contamination par l'Iode 131 est prépondérante. Nous avons détecté 1,9 million de becquerels par m2. C'est énorme. Nous avons également trouvé du Cesium 137 en quantité moindre mais tout de même alarmante, car ce radioélément met du temps à disparaître. Il diminue de moitié tous les 30 ans alors que l'Iode 131 va disparaître rapidement quand les rejets auront cessé. http://www.usinenouvelle.com/article/c-est-un-echec-pour-l-autorite-de-surete-nucleaire-japonaise.N149980

L'EXPRESS

Le sondage réalisé en exclusivité pour L'Express et SIA Conseil par OpinionWay témoigne d'une certaine prise de conscience. Traditionnellement plutôt confiants envers l'atome, qui offre une indépendance énergétique incontestable, les Français semblent évoluer : 57 % des sondés se déclarent partisans de l'abandon du nucléaire civil. Seuls les électeurs de droite (pour 64 % d'entre eux) s'opposent à l'arrêt de la production des centrales. "Fukushima a eu un impact émotionnel indéniable sur la population", note Matthieu Courtecuisse, directeur général de SIA Conseil. 

FRANCE INFO
Une radioactivité plusieurs millions de fois supérieure à la limite légale a été mesurée ces derniers jours le long des côtes japonaises près de la centrale nucléaire de Fukushima. 
En France, la Direction générale de la Santé (DGS) va lancer toute une série de mesures pour contrôler la radioactivité de l’eau potable.

LE TELEGRAMME 11H30. 
Fukushima. Opération de pompage de l'eau radioactive
Lancement du pompage de l'eau radioactive
Malgré les répliques sismiques, les ouvriers ont commencé à pomper de l'eau hautement radioactive infiltrée dans les installations de la centrale. Un préalable indispensable avant de reprendre les travaux de rétablissement des systèmes de refroidissement. L'évacuation des 700 tonnes d'eau contaminée a démarré hier. Le pompage devrait durer 4 à 5 jours. 

TELEVISION
Lundi 18 avril à 22:05 - “Complément d'Enquête” : Nucléaire, la catastrophe qui change tout sur France 2. Le magazine “Complément d'Enquête”, présenté par Benoît Duquesne sur France 2, sera consacré au nucléaire

CRIIRAD
Japon/nucléaire : la Criirad estime que le classement au niveau 7 "arrive trop tard" 
"Hypothèses et calculs auraient dû servir à protéger les habitants. Le classement s’effectue le 12 avril sur la base des rejets qui se sont produits pour l’essentiel 4 semaines plus tôt ! Qu’importe d’ailleurs le classement ! La question de fond n’est pas de savoir où se situent les rejets de Fukushima Daiichi par rapport à ceux de Tchernobyl. Les experts auront tout le temps de le déterminer."

DEJA EN 2007

LEMONDE.FR | 05.04.07 | 15h45  •  Mis à jour le 05.04.07
Areva accusée de "négligence fautive" en Afrique 

areva au niger

 

FIGARO - 16H12
Le directeur de l'Agence russe de l'énergie atomique (Rosatom), Sergueï Kirienko, a déclaré aujourd'hui qu le Japon exagerait la gravité de l'accident :
"Il est difficile pour moi d'évaluer pourquoi les collègues japonais ont pris cette décision", a déclaré M. Kirienko. "Je soupçonne que c'est plus une question financière qu'une question nucléaire." "Je suppose que cela pourrait être lié à la définition de la force majeure en ce qui concerne les assurances ? Je crois qu'il faut regarder cela avec attention. C'est un peu étrange", a poursuivi le responsable russe.
OUEST-FRANCE - 16H30
La région de Fukushima inhabitable pendant peut-être vingt ans
« On ne pourra pas vivre là-bas pour le moment. Ça pourrait durer entre dix et vingt ans », a déclaré à plusieurs médias japonais Kenichi Matsumoto, conseiller au secrétariat du cabinet de M. Kan (le 1er Ministre japonais)
AFP - Les réfugiés de la centrale nucléaire de Fukushima font peur - 16H30
De Kimiko DE FREYTAS-TAMURA (AFP) – Il y a 56 minutes
KITAKAMI — Les habitants qui ont fui les environs de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, dans le nord-est du Japon, sont refusés par les centres d'évacuation, de peur qu'ils soient porteurs de radiations et contaminent d'autres personnes.
Ces gens, qui ont dû quitter leur domicile, leur ferme, leurs animaux, en raison de la crise à la centrale Fukushima Daiichi (N°1), ont besoin d'un certificat officiel prouvant qu'ils ne sont pas contaminés pour pouvoir entrer dans les centres censés accueillir tous les sans-abri.
human ok natures paul keirn  C'est exactement en imaginant cette situation que j'avais dessiné ce panneau de "danger personnes irradiées". Hélas, cela se confirme - P.K.
.
Cette information n'émane  pas des agences de presse et n'a pas été reprise. Il faut attendre d'en savoir plus :
 
AGORAVOX
les USA veulent bombarder Fukushima
Les professeur Christopher Busby du Comité Européen sur le Risque d'Irradiation révèle que les experts nucléaires français et américains se sont affrontés sur les mesures extrêmes à prendre à Fukushima.
Les USA envisageraient de bombarder la centrale pour la noyer dans l'océan.
L'expert nucléaire Chris Busby a révélé aujourd'hui dans une interview au Alex Jones Show, que les conseillers nucléaires américains et français se sont affrontés sur les mesures d'urgence à prendre à Fukushima.
Selon Chris Busby, la situation serait bien plus tragique que ce que les autorités reconnaissent, et justifient amplement le passage de l'accident au niveau 7. En effet, plusieurs réacteurs seraient à l'air libre et leur réaction hors de contrôle, impliquant un rejet permanent de radionucléides notamment du plutonium provenant du coeur n°3 qui était alimenté au MOX.
Les niveaux de radiation devenant trop élevées pour que des équipes puissent être maintenues sur place les experts se querellent sur le choix de solutions plus radicales.
Les USA envisageraient de bombarder la centrale pour la noyer dans la mer.
La France, qui a fourni le MOX, veux croire qu'il est possible de noyer les réacteurs dans du béton.
La querelle traduit l'impuissance des experts devant l'ampleur du désastre et les proportion titanesques des l'impacts avérés et potentiels qui laissent les autorités désemparées.
_________________________________

A SUIVRE...

nuage radioactif 

 Clic ! Suivi de l'actualité de la catastrophe de FUKUSHIMA en DIRECT (optimisé Firefox, Chrome, Opera)

 


Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article