Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Natures Paul Keirn NATURES, SCIENCE & TRADITIONS, CONSOMMATION & SANTÉ

Comment le chien suit la piste ?

8 Novembre 2009 , Rédigé par Paul Keirn

Le chien est crédité d'un odorat environ mille fois supérieur à celui de l'Homme, suite aux expériences de dilution d'une substance quelconque dans des volumes d'eau croissants.

Mais quand le chien croise votre piste, il ne voit pas la forme de vos pas et ne connait donc pas la direction que vous avez empruntée. Doit-il suivre la piste vers la gauche ou vers la droite ? Pourtant, après quelques hésitations, il prend la bonne direction dans l'un des deux sens possibles. Ce qui va lui permettre de vous rattraper.

Comment fait-il ?


"L'Homme qui marche" (sculpture d'Alberto Giocometti).
L'homme qui marche laisse au sol l'odeur de la semelle de ses chaussures. Une odeur qui n'est jamais neutre : celle du produit à moquette de son séjour, de la cire des escaliers qui descendent de chez lui, de sa main sur les lacets, etc. Des dizaines d'odeurs sont déposées à chaque pas. Le nombre de molécules chimiques déposées est sans aucun doute très faible, mais suffisant pour le phénoménal odorat du chien, qui lui-même est encore sept fois inférieur à l'un des prédateurs les plus terribles, l'ours.

Cela indique que le chien ne manquera pas de remarquer vos pas dans la campagne. En revanche, ces tâches odorantes, n'indiquent en rien si vous marchiez d'ouest en est ou d'est en ouest.




Vos chaussures déposent des molécules odorantes, mais en même temps, elles en capturent de nouvelles : odeur de la terre, odeurs des essences de plantes frolées, pollens et nectars des fleurs...
La photo ci-contre est presque une caricature de la diversité des zones que vous pourriez traverser. Du haut en bas de la photo : de la terre, puis de la lavande, puis des cultures et enfin du blé. Vos chaussures vont capturer successivement les parfums relatifs à ces différentes zones.


Aussi, vos pas, d'odeur "orange" (ci-contre) en marchant dans une prairie couverte de fleurs vont-ils se charger de tous les parfums mélangés.

Désormais vos pas seront d'odeur "orange + fleurs des champs". 

 A force de marcher parmi les fleurs, le chien pourrait perdre l'odeur initiale de la semelle. L'odeur des fleurs pourrait s'y substituer. Mais voilà, les terrains de la nature se succèdent les uns à la suite des autres, chacun marquant vos semelles d'une odeur différente, si peu que ce soit.
Alors quand vous changerez de "zone odorante" vous déposerez sans le vouloir le parfum de la zone précédente (celle sur laquelle vous avez marché il y a quelques minutes) sur la nouvelle zone.
Vous sortez su champ fleuri pour marcher sur de l'herbe (ci-contre). Vos chaussures déposeront encore longtemps sur l'herbe le parfum des fleurs. Cela donne une DIRECTION à votre piste.





Imaginons que le chien recoupe votre piste à l'endroit à la jonction des deux zones ci-dessus.
Il sent la piste laissée par vos semelles, mais il ne sait pas encore s'il doit la prendre vers la gauche (mauvais choix) ou vers la droite (bon choix).
Il va et vient. Remonte un peu la piste vers la gauche, puis vers la droite (ou inversement). Et là, c'est à cet instant que sa capacité de déduction entre en jeu : il va sentir qu'il y a de l'odeur de fleurs dans l'herbe. C'est DONC bien que les fleurs ont été foulées AVANT l'herbe. A contrario, il n'y a pas d'odeur d'herbe dans les fleurs. Si les fleurs ont été foulées avant l'herbe, la piste vient des fleurs et va vers l'herbe. Le sens de la piste est trouvé !  Le chien n'a plus qu'à la suivre...

Maintenant, il vous reste à lire l'article suivant  'comment échapper à un chien qui vous piste' et répondre à cette question. En fait, après la lecture que vous venez de faire, vous avez des éléments pour prendre le chien à ses propres déductions ! 

Autres articles :
Lactaires : les "délicieux" et les "sanguins" 
Le fameux discours du chef indien Seattle
Les oeufs de six mois
Vous reprendrez bien quelques chenilles cher ami
L'arbre choisit de faire tomber ses feuilles
Promenade A comme Agaric
Rencontre avec un lactaire délicieux :
Nuage de mots pour votre blog 
Fil info type AFP sur VTT, nature, photo :
Natures news en direct de la planète
Clim City, un "Sim City" contre les GES
Prenez "Energuy" par la main, tabernacle !
Eolienne produisant de l'eau
 

APPROCHES :
Vu on the Web
Glands et pain de glands
la saignée
Le feu né de la glace
Confiture d'arbouses
Le puits sans retour (piège)
La corde d'arc en boyau
La confiture de cynorhodons
Manger des carottes sauvages
Recette de la grive 

GRANDES BALADES DANS LA NATURE
Le massif de la Sainte-Baume
Le plateau d'Agnis 
Sillans la cascade (village du Var)




Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

Bonjour à vous
Mon chien suit souvent des pistes, mais je ne le vois pas zigzaguer. Il semble plutôt humer l'air ambiant avant de se décider.
Mais c'est vrai qu'il part à droite ou à gauche.
Merci pour vos papiers, maintenant je les lis l'un apres l'autre.
Seb


Répondre
M

merci pour tous ces renseignements et ce super instinct je pense que mon chien le savais quand j'ai pris la décision d'abreger ses souffrances je l'ai vu dans ces yeux  bonne journée Paul
marcel


Répondre
P


Oui, seul le langage articulé leur manque. Qu'avait donc ton pauvre chien ?



M

l'instinct peut être paul ? j'avoue que je ne me suis jamais posé la question et j'attend avec impatience ta réponse  bonne soirée
Marcel


Répondre
P

L'instinct, oui, tu as raison. Les chiens n'ont pas besoin d'être dressés pour savoir quel bout de la trace prendre. Leur flair les renseigne. Que cherchent-ils en zigzaguant avant de choisir. Je
laisse encore un peu de temps aux autres. Tu vois, pour l'instant personne n'est venu.
Amitiés
Paul