Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Natures Paul Keirn NATURES, SCIENCE & TRADITIONS, CONSOMMATION & SANTÉ

Comment faire son potager sur bottes de paille ?

11 Novembre 2010 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #MIEUX CONSOMMER !

NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (26) C'est le monde à l'envers ! Comme en témoignent ces tomates, pour lesquelles les dépenses de tuteurs ont été réduites à zéro (prochainement, la préparation des pots sera indiquée). Pendant que les plus aisés des pays émergents gouttent aux plaisirs qui faisaient l'apanage des pays développés. Les pays dits dévoloppés, plongés dans la crise, se tournent vers des loisirs productifs (jardins collectifs, recup). Le phénomène est particulièrement marqué dans l'Amérique des "subprimes". La crise est loin, très loin d'être finie...
A mi-chemin entre les difficultés ET la volonté de manger bio, la culture sur bottes de paille connaît un succès sans précédent aux USA et au Canada. La construction n'est pas en reste : les maisons "en paille" permettent une qualité d'isolation enviable.  NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (1)
 NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (1.1) Côté cour, la maison en paille. Côté jardin, la botte de paille.
 NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (4)  NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (3)
 Des livres, des stages...  Il faudra tout recouvrir.
 NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (10.5)  NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (10)
Voyons pas à pas comment procéder
Le potager sur bottes de paille, paille d'avoine ou plus généralement de blé, est un mode de jardinage qui est proche des cultures hors sol et notamment la culture hydroponique. Elle est cependant très efficaces surtout pour les légumes et plantes annuels
 
Les raisons, outre idéologiques, qui conduisent vers le  jardinage sur balle de paille(« straw bale gardening ») sont les suivantes :
 NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (10.6)  NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (11)

1.Les sols pauvres ou difficiles en sont la cause la plus courante.


2.Une balle de foins ne nécessite aucune labourage ou bêchage, aucun amendement ou un mélange des sols pour permettre le drainage.
 

3.Parce que les plantes sont plusieurs dizaines de centimètres au-dessus de la terre, rendant ainsi le jardinage beaucoup plus facile pour les personnes handicapées, en fauteuil roulant, âgées ou juste pour ceux qui veulent éviter les maux de dos.


4.Les balles de paille sont moins envahies par les « mauvaises herbes ». Le jardinage biologique en est facilité.

 

 NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (13)  NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (12)
CONSEILS

Utilisez la paille de blé ou d'avoine. N'utilisez pas les balles de foin (herbes coupées) ou tout compactage de pin.
Utilisez de préférence les  balles liées avec de la ficelle synthétique, qui ne pourrit pas. A vous de les récupérer le moment venu.
Utilisez si possible des balles plus âgées qui ont déjà commencé leur décomposition.
Mettez en place les balles de pailles une fois pour toute (au moins pour la saison) : une fois mouillées, impossible de les déplacer (ou presque).
 NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (19)  NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (14)
 La paille n’est pas compactée au hasard dans les balles : tournez les de manière que les brins de paille soient verticaux, afin d’assurer une meilleure pénétration des racines  
 NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (14.1)  NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (25)
 
1. Tout d'abord, faire tremper les balles et gardez-les humide pendant 3 à 4jours, à l'aide de pulvérisation au jet.
 
 NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (15)  NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (14.2)
2.  Arrosez d’engrais bio, recouvrez d’une fine couche (5 cm) de compost et couvrez d’une bâche plastique. Les balles chauffent ! Surtout ne plantez rien. 3. 10 jours se sont écoulés : les balles sont imprégnées d’engrais naturel et se sont refroidies. Elles sont prêtes pour la plantation
 NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (22)  NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (18)
4. Retirez définitivement la bâche.
Les nutriments qui vont participer à la croissance des plantes sont ceux que vous aurez mis sur la paille, qui elle, est essentiellement un support. C’est pourquoi on fait une analogie avec la culture hors-sol, hydroponique (racines des plantes plongée dans une eau contenant les nutriments).
5. Que planter ? Tous les légumes et fleurs annuels : tomates (2 à 3 plants par balle), poivrons (4/B), herbes aromatiques, melons, concombre 6-8/B), fèves (12-15/B).
 NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (21)  NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (23)
En revanche, les pomme de terre et les carottes ne donnent pas de résultats fulgurants.  Les graines seront semées sur une poignée de compost supplémentaire. Les tuteurs tiennent rarement en place sous le poids des tomates. Laissez faire la nature. Les tomates pendront naturellement sur le côté de la botte. Une autre solution consiste à placer les bottes contre un mur et d’installer les tuteurs sur celui-ci.
Comment planter ? A l’aide d’un plantoir ou mieux, d’une truelle. Ecartez la paille, verser un peu de compost puis y insérer le plant. La paille se refermera toute seule sur le plant.
  NATURES - Culture sur paille StrawBaleGarden (27)

6. Les balles de paille peuvent être utilisées deux ans Après quoi, vous pourrez les composter. Mais une chose a été modifiée, la qualité du sol. Les vers l’ont transformée.

(Ci-contre, les 'designers' s'y sont mis aussi. C'est d'un chic la botte de paille dans le séjour, pardon, dans la "pièce à vivre" !...

 COMPOSTAGE : Jean Pain mérite d'être connu ! Ci-contre les obligations qu'il s'impose.
 CAHIER DES CHARGES DES METHODES "JEAN PAIN".

- Récolte de végétaux variés, maximum 80 % d'une seule espèce.
- Végétaux traités à l'état vif, aucun délai entre la coupe et le compostage si ce n'est le temps de broyage et de transport.
- Pas de dimension maximum des végétaux dans la mesure où ils sont traités d'une façon continue de la plus grosse section jusqu'au bout des feuilles.
- Broyage à la granulométrie appropriée avant le début du compostage, pas de re broyage en cours de fermentation ni en fin de fermentation, pas de tamisage.
- Epaisseur maximum des plus gros éclats : 4 mm. Epaisseur optimum : 2 à 3 mm.
- Humidification immédiate après le broyage.
- Absorption d'environ 700 litres d'eau par m3 de broyat (très variable selon l'humidité des végétaux.
- Humidité relative après l'humidification : environ 82 %, évoluant jusqu'à 60 % au moment de la utilisation.
- Utilisation de toute eau non polluée par des éléments reconnus dangereux ou pouvant entraîner une modification des fermentations ; dans tous les cas, utiliser de préférence de l'eau de puits.
- Pas de "lessivage" du produit broyé.
- Pas de fermentation à sec.
- Aucun ajout de produit complémentaire si ce n'est l'eau.
- Volume minimum d'un tas de broyat : volume permettant une élévation normale de la température (50° à 70°).
- Hauteur maximum d'un tas à la construction : 3 m.
- Volume maximum d'un seul tas : 300 m3.
- Pendant toute la période de fermentation, la
 
 

  température doit se situer entre 45° et 80°.
- Brassage et nouvelle fermentation impératifs 2 mois avant la mise à la consommation ou la mise en sac.
- Appellation "Compost Jean PAIN" après un minimum de 8 mois de fermentation aérobie non stricte ; utilisation exclusive en apport de surface, pas d'enfouissement ; à bien préciser lors de la mise à la consommation.
- Appellation "Terreau Jean PAIN" après avoir testé que les plus gros morceaux présents dans le tas sont écrasables entre pouce et index ; utilisation comme substrat de culture ou pour le rempotage.
- Humidité relative au moment de la mise à la consommation : 50 % à 60 %.
- Produits interdits :
  . bois morts ;
  . bois secs ;
  . rondins sans les branchettes, sauf lorsque le débitage du végétal est nécessaire pour sa manipulation ;
  . sciure et copeaux de menuiserie ou de bois traités ;
  . tout bois traité.
- Produits autorisés sous certaines conditions :
  . sciure, déchets de sciage et écorces lorsqu'ils proviennent de scieries travaillant directement après l'abattage ;
  . déchets verts tel que l'herbe de tonte et les feuilles tombées en automne.
Ces produits peuvent être incorporés dans la limite de 50 % de la masse de broyat réalisé conformément aux paragraphes précédents de ce cahier des charges.
L'ajout de ces produits doit être précisé sur les emballages et les factures.
Respect la norme NFU 44051.

-o0o-

 
JUIN 2015 - VERS UN JARDIN D'ORNEMENT...COMESTIBLE ! 
Où tout ce qui pousse est beau, bon et bienfaisant. Où les plantes sont comestibles, condimentaires, médicinales et belles. Pourquoi pas ?
Cliquez ICI
Où les plantes sont comestibles, condimentaires, médicinales et belles !
 NATURE(S) - Symbioses des Lactaires et des arbres
Fil Info Champignons en ligne - "champignonline"
Comment faire son potager sur bottes de paille ?
Cultures en lasagnes ("lasagna bed") - Permaculture
NATURE(S)! : Echanges de graines - Amateurs de tomates...et la liste des semenciers mondiaux.
Retour en haut de l'article

RETOUR à L'ACCUEIL
 
   

 

-o0o-

 

Partenariat NATURES 2016

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
intéressant! moi (72 ans) houla déja! qui ne peut plus me baisser pour faire du jardin avec mon arthrose ankilosante!!!vous m'ouvrez de belles perspectives! j essaie!!!go! c est parti!!
bien à vous
Répondre
P
Je suis comme vous ! Mais ce qu'on ne fait plus en force, on le fait en intelligence ou en astuces
Il est temps de rapprocher le sol de nos mains. Allez-y ! Et n'hésitez pas à envoyer des photos, je les publierais (paul.keirn@gmail.com)
C
Une méthode de culture que je n'ai vu que sur internet ! Très intéressant
Répondre
C
Testé.....et approuvé !!!!
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10206455488648537.1073741847.1308879359&type=1&l=ab32abeca3
Répondre
P
C'est en effet une technique assez étonnante. Prenez des photos, on les passera avec vos commentaires. Histoire de partager l'aventure. A suivre...
C
Nous avons aussi tenté les pommes de terre sous la paille. Le sol a été ameubli puis les plants posés et recouverts d'une 20aine de cm de paille. Pour l'instant, ça se passe très bien et tout est en fleurs.
P
C'est un résultat très encourageant et même une franche réussite !
C
Oup's j'arrive "un peu beaucoup très tard" pour vous répondre....
J'ai utilisé le livre de Joel Karsten. Cette année, j'ai réitéré l'expérience, mais en faisant mes plants. J'ai aussi utilisé du purin d'orties comme engrais pour préparer mes bottes. La faute aux premiers ? La faute au second ? La faute à une météo excessivement chaude en mai/juin ? En tout cas, le résultat est moins extraordinaire que l'an dernier.
Les fraisiers se portent très très bien. Les pieds de tomates sont chétifs, mais portent des fruits quand même. Très peu de feuillage. Les courges sont correctes. Les fèves de même. Les haricots verts, je ne renouvellerai pas (trop sensibles à la sécheresse).
Voilà mon retour sur expérience pour 2017. L'an prochain, je pense que je rentrerai dans les rangs : plants du commerce et engrais industriel. C'est un peu frustrant de voir des pieds de tomates aussi nus....
P
Bonjour ! J'ai vu sur votre page Facebook que vous aviez réalisé un magnifique un merveilleux et prolifique potager sur botte de paille. Pouvez-vous me faire parvenir des photos et me dire si vous avez suivi les conseils de Natures pour le réaliser. Ce serait un grand honneur.
C
Je m’intéresse beaucoup à cette méthode de jardinage. Mais je ne sais pas d'ou acheter des bottes de paille convenables, surtout de la paille bio?
Répondre
P
Où êtes-vous ?
S
bonjour , merci grasse a votre article j ai trouve une solution pour faire mon potager
j habite en montagne et le futur potager , un champs et impossible de le travailler trop dur!

merci cordialement
Répondre
P
Super !
C
Cette culture nous a tellement intéressés trois camarades de classe et moi-même que nous avons fait le choix d'en faire notre projet d'étude en deuxième année de prépa BCPST, projet que nous présenterons au mois de juin à l'oral du concours des écoles agronomiques et vétérinaires! J'espère que ce mode de culture et son étude plaira autant au jury qu'il nous a plu.

Cordialement
Répondre
P
Je vous en remercie. Vous savez, cela sera lu par pas mal des 800 à 1500 lecteurs/jours de NATURES et sans doute contribuerez vous à diffuser ce mode de culture.
Bien à vous
Paul
C
Je demanderai leur avis à mes compères mais j'imagine que cela ne les dérangera pas de faire partager nos travaux. Je tiens à préciser qu'il s'agit d'une modeste étude menée à petite échelle, sur un temps de six mois et dans un labo, bien que bien pourvu en matoss pour un établissement de type lycée, n'équivaut absolument pas à un labo privé. Je me sens flatté en tout cas que vous vous proposiez de publier l'étude ici, une telle proposition est une belle surprise. Je tiens à préciser néanmoins que notre étude ne s'est pas faite dans l'optique d'une culture purement biologique mais raisonnée. Je vous enverrai le document le 22 juillet, jour où les résultats de l'admission seront rendus public, afin de ne pas souffrir d'accusations potentielles de fraude qui compromettraient potentiellement notre admission en école.

Cordialement
P
Bonjour (les Mousquetaires)
Je serai ravi de pouvoir lire votre projet d'étude et, si vous l'acceptez (après l'examen) de le publier sur NATURES
Bien à vous
B

merci pour les infos, je vais esayeer et vous enverrai des photos au printemps


Cordialement
Répondre
P


Super ! A...dans quelques mois
Bonne culture 


 



B

Merci pour votre mail.


J'attends votre réponse avec impatience,et j'ajoute une question,  j'habite en france près de Grenoble, est-ce que le climat de ma région se prête à cette culture sur paille et quand alors
commencer le processus.


 
Répondre
P


Bonjour !
Je connais le climat de votre région, pas toujours facile ! La culture sur bottes de paille peuty faire gagner quelques semaines. La lente décomposition de la paille par les bactéries maintient
une température supérieure à celle du sol, largement,, ce qui vous permet de planter vos pommes de terre fin mars comme dans les régions plus chaudes. Pour ce qui est du jus de lombricompostage,
je vous conseille de le diluer davantage, 7,5% au lieu de 10%. Quand à la quantité et à la fréquence des arrosages : la botte de paille doit toujours être humide (un arrosoir tous les 4 jours).
Il ne peut y avoir de surplus d'arrosage, tout simplement parce que - par gravité - l'eau en excès s'élimine. Contrairement à la terre qui peut être saturée d'eau et faire mourir les racines. Si
vous prenez des photos tout au long de votre expérience, je me ferais un plaisir de relater votre culture sur NATURES, comme ça tout le monde en profiterra.


Bien à vous


Paul



B

Bonjour,


Après avoir essayé la culture des pommes de terre sous carton, je voudrai essayer la culture sur bottes de paille ce printemps, pouvez-vous me dire plus précisement ce qu'est l'engrais biologique
à utiliser (composants), est-ce que le jus de lombricompostage peut être utilisé, quelle quantité par botte de paille.


Merci par avance pour votre aide


Cordialement
Répondre
P


Bonjour et bonne année !


Je consulte mes documents et vous réponds rapidement, ce week end


Cordialement


PK



P

excellent ton article j'enregistre de suite votre site dans mes bookmars


Répondre
P


Merci !