Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Natures Paul Keirn NATURES, SCIENCE & TRADITIONS, CONSOMMATION & SANTÉ

Gilets jaunes - JOUR 14 - 2e Ed. : ça craque de partout : police, LREM, banques

30 Novembre 2018 , Rédigé par Paul KEIRN Publié dans #INDIGNÉ(E)S!, #Macron

Gilets jaunes - JOUR 14 - 2e Ed. : ça craque de partout : police, LREM, banques

#Castaner court partout au secours des policiers en plein désarroi, de peur qu'ils ne deviennent des #giletsjaunes. Pour quoi, tout simplement par ce Macron veut soumettre à l'impôt leur prime de déplacement :

Les CRS condamnent évidemment ce projet de réforme de la prime d’éloignement que Macron souhaite fiscaliser ! ( IJAT, Indemnité journalière d’absence temporaire). D’un montant quotidien de 39 €, la prime d'éloignement des CRS constitue un important complément de revenus au compte tenu du nombre de missions effectuées et des conditions dans lesquelles elles sont réalisées. On ne va pas pleurer pour les forces de répression du capitalisme flamboyant de Macron, mais on comprend que depuis le 21 septembre 2018 ce sont 2000 CRS qui se font porter pâle et, ne pouvant faire grève, sont en arrêt maladie ! ça chauffe !

Un certain nombre de députés de la République en marche commencent eux aussi à ne plus supporter la position de #macron. L'ONG Oxfam en rajoute une couche - au pire moment - en révélant que les banques n'investissent qu'1 € dans les énergies propres quand elles en investissent 8 dans les énergies fossiles !!!
Ces mêmes banques qui n'hésitent pas à aller piocher dans les Livrets A quand ça va mal.

Quand les banques jouent (en Bourse) et gagnent, vous ne touchez rien. Quand elles perdent, elles piochent dans votre porte-monnaie.

On s'en doutait, en voici la preuve :

Allez vérifier par vous-même sur la source de l'information.
Une recherche avec Ctlr-F et le mot "contribuables" sur l'ensemble du texte est assez édifiant.

Source : https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=CELEX:32014L0059

Banques françaises et énergies fossiles : un business florissant

Oxfam* publie aujourd’hui un nouveau rapport « Banques françaises, les fossiles raflent la mise » après avoir étudié les financements de 6 banques françaises (BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole, Banques Populaires Caisse d’épargne, le Crédit-Mutuel CIC et la Banque Postale) en direction de 290 entreprises et 89 projets d’énergies renouvelables.

Et le constat est accablant.

Alors que les scientifiques s’accordent à dire qu’il est urgent d’agir, pour préserver le climat,de rester sous la barre fatidique des 1,5 °C de réchauffement climatique, les banques continuent de soutenir massivement les énergies qui produisent le plus de gaz à effet de serre, comme le charbon, le pétrole et le gaz.

De 2016 à 2017, elles ont réduit leurs financements à destination des énergies renouvelables (moins 1,8 milliard d’euros) d’un montant équivalent à l’augmentation de leurs financements vers les énergies fossiles (plus 1,8 milliard d’euros).

BNP Paribas, arrive en tête avec 12,8 milliards d’euros de financements en 2016 et 2017, suivie de très près par le Crédit Agricole et la Société Générale, qui ont respectivement financé les énergies fossiles à hauteur de 12,6 milliards d’euros et 11,5 milliards d’euros sur la même période.

Concernant les investissements sur les marchés financiers, Oxfam montre que pour 1 euro accordé sur ces marchés en faveur des énergies renouvelables, les banques françaises accordent plus de 8 euros d’énergies fossiles.

Oxfam France est une association loi de 1901. C'est le membre français de la confédération Oxfam, une organisation internationale de développement qui mobilise le pouvoir citoyen contre la pauvreté. Oxfam travaille dans plus de 90 pays afin de trouver des solutions durables pour mettre fin aux injustices qui engendrent la pauvreté.

Source OXFAM : https://www.oxfamfrance.org/climat-et-energie/comment-les-banques-francaises-financent-les-energies-fossiles/

Les députés de LREM eux, voient sur le terrain ce que vivent leurs électeurs et se rangent...presque du côté des #giletsjaunes. Patrick VIGNAL en parle à la suite de La présidente LREM de la Commission des affaires sociales de l'Assemblée, Brigitte BOURGUIGNON, qui plaide pour un «moratoire d'un trimestre».

 

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article