Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Natures Paul Keirn NATURES, SCIENCE & TRADITIONS, CONSOMMATION & SANTÉ

Nature & capitalisme financier : des Rafale qui sentent l'huile de palme

11 Juin 2018 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #NATURES & POLITIQUES, #Indignés !, #INDIGNé(e)S

Nature & capitalisme financier : des Rafale qui sentent l'huile de palme

On ne peut dissocier la nature de la vie politique. C'est peut-être dommage, mais c'est ainsi. Comme je le disais hier dans l'article "Macron, la vaseline des enculeurs du peuple", Macron est au services des sociétés du CAC 40 et qui plus est se fait un plaisir sadique à secouer les pauvres, les précaires, en faisant passer des lois qui leur enfoncent la tête sous l'eau. En complément à l'article d'hier, il n'aura pas fallu attendre longtemps pour voir émerger de nouveaux exemples tout aussi monstrueux que les précédents.

Vous avez appris que les agriculteurs bloquaient les sites de distribution d'essence un peu partout en France. La raison : l'importation massive d'huile de palme à bas prix, alors que ces agriculteurs cultivent du colza pour fabriquer des biocarburants identiques, mais plus chers. Ils sont bien sûr écoeurés qu'on les invite à produire ces  bio carburants pour ensuite les poignarder en cassant les prix par des importations de produits identiques. Et ce d'autant que l'huile de palme est le principal vecteur de la déforestation de l'Amazone et de bien des pays équatoriaux.

Le reportage, diffusé ce 11 juin 2018 à 19H40 par France 3 - Edition nationale éclaire ce qui paraît être une aberration. Avant de le regarder, l'explication est simple : la France souhaite vendre des avions Rafale à la Malaisie, grand producteur d'huile de palme. Alors la France, en date du 18 février 2018, se désolidarise de l'Union européenne en indiquant qu'elle ne soutiendra pas le refus européen de l'huile de palme. Scandaleux ! Et pour être sûr de bien vendre ses Rafale, Macron autorise Total à importer 300000 tonnes d'huile de palme. Et looping the loop, la boucle est bouclée. Peu importe les agriculteurs, Macron s'en fout !

On retrouve bien l'équation décrite précédemment : les moins riches (ici, les agriculteurs) sont pénalisés au profit des rois du CAC 40, en l'occurrence, Dassault (proche du retour dans le CAC 40) et le pétrolier Total.

Voici ce magnifique reportage, du vrai journalisme d'investigation (bravo Sandrine Feydel !) :

Une autre saloperie en vue, made in Macron ?

Mais oui, la réforme des retraites entre en chantier, sous la houlette de Jean Paul Delevoye. Et qu'apprend on d'emblée...Que l'Etat-Macron envisage de supprimer les pensions de réversion ! 

Les veuves ont en effet droit, grosso modo, à la moitié du droit à la retraite de leurs défunts époux. Le plus souvent des femmes, 89 %, qui complètent ainsi une bien maigre retraite, résultant du sacrifice de n'avoir pas travaillé pour élever les enfants. La mise en oeuvre d'un telle décision ruinerait bon nombre de femmes. 

Je ne sais pas, et personne ne le sait, quelle "étincelle mettra le feu à la prairie" (non, non je ne suis pas pro Mao !), mais on va tout droit, à la suite d'un tout petit événement symbolique, vers un embrasement social d'envergure.

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article