Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Natures Paul Keirn NATURES, SCIENCE & TRADITIONS, CONSOMMATION & SANTÉ

Ecologie et politique : nos gestes quotidiens "pour la planète" sont... totalement inutiles !

8 Juin 2018 , Rédigé par Paul Keirn

Ecologie et politique : nos gestes quotidiens "pour la planète" sont... totalement inutiles !

Ecologie et politique : nos gestes quotidiens "pour la planète" sont... totalement inutiles !

C'est un peu désespérant, je vous l'accorde. Mais il y a pas mal de temps que j'ai également ce sentiment : nos gestes quotidiens pour "défendre la planète" à tous niveaux sont dérisoires, totalement minuscules par rapport à toutes les exactions écologiques produites par les industries et l'agriculture industrielle. Dire que nous sommes des colibris et que chacun apporte sa goutte d'eau est une poétique réassurance, hélas plus enfantine qu'efficace.

Evidemment, cela donne bonne conscience. Nous pouvons nous dire que nous ne faisons pas partie des exploiteurs de la planète (cette pauvre Terre a vu naître l'espèce humaine qui aujourd'hui la ravage et la détruit, sans doute inéluctablement). 

Nos actions écologistes ne résolvent pas le problème.
Et le problème c'est que nous allons droit dans le mur.
Et que ceux qui pourraient faire quelque chose ne le font pas et ne le ferons sans doute pas.

Alors, il faut bien le reconnaître avec Derrick Jensen : nos gestes quotidiens "pour la planète" sont... totalement inutiles ! Que faire ?

C'est ce qu'affirme, statistiques à l'appui, Derrick Jensen dans un texte provocateur, écrit en 2009, mais qui revient aujourd'hui sur le devant de la scène.

"avez-vous remarqué, dit-il, que toutes les solutions présentées ont à voir avec la consommation personnelle – changer nos ampoules, gonfler nos pneus, utiliser deux fois moins nos voitures – et n’ont rien à voir avec le rôle des entreprises, ou l’arrêt de la croissance économique qui détruit la planète ?" 

Ces chiffres font mal aux comportements éthiques que nous tentons d'adopter : "Même si chaque individu aux États-Unis faisait tout ce que le film propose, les émissions de carbone ne baisseraient que de 22%. Le consensus scientifique stipule pourtant que ces émissions doivent être réduites d’au moins 75%."

Vous économisez l'eau parce qu'il y a des gens qui meurent de soif : la consommation d'eau des ménages est de ...9% ! Ce sont les industries et l'agriculture qui consomment 91% de l'eau.

Vous tentez d'agir pour le "zéro déchet" ? Aucune influence : les déchets domestiques des foyers ne représentent que 8,5% des déchets (en France). Tous les autres sont industriels. 

Alors quelle solution ? Celle de Derrick Jensen est plutôt radicale et ressemble à une sorte de résistance révolutionnaire. Autre utopie peut-être ! La vidéo invite en tous cas à réfléchir et à remettre en cause nos petits comportements de confort moral.
 

Derrick Jensen (né le 19 décembre 1960) est un écrivain américain, partisan du sabotage environnemental, vivant en Californie.
Il a publié plusieurs livres défiant la société contemporaine et les valeurs culturelles parmi lesquels The Culture of Make Believe (2002), et plusieurs essais.

Lire la suite sur wikipedia

 

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
C'est surtout qu'on en a rien à battre du carbone, demandez à un vrai physicien de vous expliquer (pas un connard de physicien, hein, un vrai de vrai, un laborantin en physique, par exemple), le carbone c'est la nouvelle peur, après les nazis, la guerre froide, ou les extraterrestres, maintenant c'est le carbone, mais l'atmosphère elle s'en bat les couilles! On vous raconte que plus y'a de carbone plus ça va chauffer, mais c'est que des conneries, ya plein de paramètres qui rentrent en compte dont on ne parle bizarrement jamais: l'évaporation des océans par exemple, sachant que c'est l'eau le gaz à effet de serre par excellence, que l'évaporation des océans s'adapte au taux de carbone (dioxyde de carbone d'ailleurs), que la vapeur d'eau refroidit l'atmosphère par induction... On essaie de nous balader, alors faites-y pas attention, à leur cinéma, vous perdriez votre temps.
Répondre
P
Bonjour Damien ! Votre commentaire est très intéressant. Auriez-vous des adresses internet concernant ce sujet ?