Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Natures Paul Keirn NATURES, SCIENCE & TRADITIONS, CONSOMMATION & SANTÉ

La censure du dictateur Erdogan ne passera pas en France !

27 Mai 2018 , Rédigé par Paul Keirn Publié dans #ENVIRONNEMENT MONDIAL, #INDIGNé(e)S, #INDIGNÉ(E)S!, #SOCIOLOGIE

La censure du dictateur Erdogan ne passera pas en France !

LA CENSURE DU DICTATEUR ERDOGAN NE PASSERA PAS EN FRANCE !

Juste un petit mot à la suite du reportage de France 2 dans le journal du 13H00 en ce dimanche 27 mai 2018. On y a vu des admirateurs turcs installés en France, au Pontet, recouvrir les affichettes des kiosques à journaux au prétexte que le Une du magazine le Point titrait ERDOGAN LE DICTATEUR. Où va-t-on ?!

ERDOGAN est évidemment un dictateur ! Quiconque suit l’actualité de ce pays au carrefour de l’Orient et de l’Occident (Istambul, les portes de l’Orient) le sait, quelque soit sa couleur politique ou ses autres convictions. Des milliers de prisonniers politiques s’entassent dans les geôles de cet état policier, connu en France pour le film Midnight express.

Alors, ici, on est en France, c’est-à-dire au pays de la liberté de la presse et la censure, on ne supporte pas. Comme toujours, si notre culture ne vous plaît pas, vous pouvez la quitter sans problème et retourner sur les terres du charmant nouveau calife stambouliote.

Au passage, votre action de censure a fait connaître la une du POINT et le dossier sur Erdogan comme jamais. Cela s’appelle une action contre-productive ! Bravo ! Comme ça tout le monde saura qu’Erdogan est un dictateur ! 

On est bien loin d’Ataturk (le « père des turc »), Mustapha Kemal (un autre dictateur)  qui avait tenté dès les années 20-30 de raccrocher la Turquie à l’Europe, après le grand démantèlement de l’empire turc après la guerre 14-18. Les Turcs ont toujours été du côté des régimes Allemands et de leurs guerres (l’identité des structure de langue entre l’Allemand et le Turc a contribué à un rapprochement naturel entre les deux pays)
Ataturk avait renvoyé toute la population à l’école à partir de l’âge de 6 ans, expulsé le Calife (équivalent du Pape) dans une barque à voile. Et vole la galère ! Imposé le port de la casquette et du gilet. Interdit le port du voile pour les femmes. En outre, dix ans avant la France, les femmes turques eurent de droit de voter (1934). Non content de ces reformes déjà impressionnantes, comme tout le monde devait aller ou retourner à l’école, ce fut le moment de l’imposition des caractères latins en remplacement des caractères arabes. La Révolution kémaliste tint bon jusqu’au milieu des années 70. Puis peu à peu l’islamisation s’installa, pour culminer aujourd’hui avec Erdogan.

Les années 70 à 2000 furent marquées par une intense immigration en Allemagne (3 millions de turcs dans les usines allemandes) et une forte croissante, notamment pour les côtés égéennes et sud. Aujourd’hui il y a une fracture entre les populations du centre et de l’Est, peu diplômées, très religieuses et les populations des côtes et de l’Ouest du pays, rompues au tourisme et à la vie occidentale. C’est cette population, la plus arriérée, qui a mis Erdogan au pouvoir, au grand dam d’un tourisme en chute libre.

Les populations pro-Erdogan, en vert ; les anti, en jaune...Religion et archaïsmes contre tourisme et modernité. Le fracture est consommée.

 
Évidemment les commentaires de nos politiques seront modérés, car, ne l’oublions pas, la Turquie d’Erdogan garde derrière ses frontières près de deux millions de réfugiés de Syrie, Irak & co qui ne demandent qu’à venir en Europe. Erdogan n’a jamais manqué de le rappeler, menaçant à mots couvert ce qu’il pourrait advenir s’il ouvrait les camps de réfugiés.

En savoir + voir le site du POINT  : http://www.lepoint.fr/societe/quand-les-soutiens-d-erdogan-s-en-prennent-au-point-27-05-2018-2221713_23.php

 

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article